A l'heure suisse

découvrir la Suisse et surtout Genève et le canton à travers mes mes humeurs, mes envies et mes choix.

 

Au coeur de la vieille ville. 18 octobre 2013

Classé dans : culture,histoire — alheuresuisse @ 18 h 55 min

La Cathédrale Saint-Pierre au sommet.

 

Au coeur de la vieille ville. dans culture cathedrale-st-pierre-300x199Prouesse architecturale et véritable mine archéologique, la Cathédrale Saint-Pierre située au cœur de la vieille ville est un lieu de visite incontournable pour le touriste. On peut y admirer différents styles : roman, gothique et néoclassique qui traduisent la richesse du bâtiment depuis 1160 année de naissance de la Cathédrale.

Fascinante, aussi bien pour l’œil que pour l’esprit, la Cathédrale nous propulse dans l’Histoire avec un grand H et plus encore si l’on visite le site archéologique sous la bâtisse. L’entrée est de 8 chf et ça vaut vraiment le détour. On y découvre les différentes périodes de construction de l’édifice, le tout balisé par des petites séquences vidéos et des pancartes explicatives. On marche à travers les vieilles pierres, vestiges des successifs lieux de culte. L’ensemble est extrêmement bien conservé, dans son jus. Le site souterrain offre au visiteur un parcours très enrichissant et étonnant. L’erreur à ne pas faire est de refuser les guides audios proposés à l’entrée. Au fil de la visite, aussi incroyable soit elle, des explications nous manquaient sur certain points et la frustration de ne pas tout saisir de la visite était vivante. A refaire sans aucun doute!

Pour vous mettre l’eau à la bouche, quelques petites notes personnelles qui fait de cette Cathédrale un lieu d’exception.

Implantée sur la butte du lac, la Cathédrale est aujourd’hui un lieu de culte protestant, d’où la simplicité du lieu très dépouillé qui correspond à l’esprit du Calvinisme. Mais c’est aussi un « temple civique » où se tient l’assermentation du gouvernement cantonal (Conseil d’État). Depuis 1535 et encore aujourd’hui le lieu porte le nom de Temple de Saint-Pierre.

A contrario, la petite chapelle des macchabées attenante au Temple est richement colorée et décorée dans un style gothique flamboyant. Une campagne de restauration a permis à la chapelle de retrouver les couleurs vives de ses fresques, seules vestiges suite à la réforme faisant de ce lieu un entrepôt (les originales se trouvant au Musée d’Art et d’Histoire de Genève). Un grand nombre d’éléments peints rappellent cependant la Réforme dans son aspect politique : écussons de cantons combourgeois (Berne, Fribourg, Zurich) et symboles héraldiques de Genève. Ce lieu est celui que je préfère visiter et les vitraux sont incontournables.

Pour les plus téméraires, on peut monter en haut de la tour ou nous attend une vue imprenable sur Genève et son lac ainsi que sur le massif jurassien si le temps le permet.

Ne pas oublier que la Cathédrale est dans la liste d’honneur « du patrimoine européen » ce qui force le respect!

Un lieu de cult(e)-ure à ne manquer sous aucun prétexte! (jeu de mot d’Antoine!)

A.

8-300x225 dans histoire      macchabee-216x300

 

 

 

Je l’aime à l’italienne… 8 octobre 2013

Classé dans : gastronomie — alheuresuisse @ 22 h 25 min

Bellamia mamamiammmmm!

 

Je l'aime à l'italienne... dans gastronomie bellamia-300x199 Tout le monde aime les glaces et ici, à Carouge, j’ai rencontré LA GLACE!

Au cœur de la ville, Bellamia promet un beau moment de gourmandise et à l’italienne s’il vous plait.

Le glacier propose un panel hallucinant de parfums de crèmes glacées et de sorbets le tout à base d’ingrédients de qualité première. J’ai personnellement craqué pour la crème glacée à la noisette et à la réglisse et sans regret.

Un produit au top, puisque qu’il est sans graisses hydrogénées, sans colorants, sans conservateurs, sans arômes ou additifs chimiques.

La qualité oui! qui peut rimer avec petits prix (même en Suisse) car en effet le petit pot (amplement suffisant) n’est qu’à 4chf.

Alors pourquoi sans priver! surtout quand Giuseppe et Giovanni FRANCIA, les fondateurs de la marque disent: «manger la crème glacée est une expérience qui dépasse les sens, manger la crème glacée signifie déguster une émotion, trouver dans la saveur toute l’expérience et l’amour à l’italienne pour les bonnes choses bien faites. »

A.

 

 

balade bucolique. 1 octobre 2013

Classé dans : culture,histoire,voyage — alheuresuisse @ 12 h 52 min

Le vallon de l’Hermance.

 

balade bucolique. dans culture 3-300x225Et quelle promenade qu’est le sentier bordant le fleuve Hermance!

Une invitation à la rêverie, assurément, et tous nos sens y participent.

L’odeur de la mousse humide des sous bois qui titille nos narines, le bruit des branches qui craquent sous nos pas accompagnés du bruissement léger de l’eau, le feuillage dense tranché par les rayons du soleil  qui irradie de mille paillettes la surface tranquille de l’eau, le frôlement des herbes libres et sauvages sur le grain de peau qui procure l’étrange sensation de la gène et de la caresse mêlée et pour finir le super pique-nique rassasiant les ventres vides;o)

Notre chemin forestier, ici et là, ouvre sur des prairies baignées de lumière ou l’homme n’est pas loin. Alors, que le bois est le terrain de jeu de la nature.

L’émotion seule est le moteur de cette marche.

L’Hermance matérialise la frontière séparant le canton de Genève et la Savoie depuis 1816. On peut trouver des bornes sur lesquelles est gravé un S pour Savoie et un G pour Genève.

Il faut savoir que pendant la seconde guerre mondiale la traversée du cours d’eau a permis à plus de mille réfugiés de trouver un asile en Suisse sous l’occupation italienne. En témoigne ces petites grottes, que l’on peut voir lors de la balade, qui servaient à cacher des vivres et même de la correspondance destinés au village français de Chens-sur-Léman.

 Un lieu chargé d’histoire qui n’empêche pas de vivre la notre.

 

A.

4-300x225 dans histoire     5-300x225 dans voyage

6-300x225     7-225x300

 

 

la rando des vignobles 25 septembre 2013

Classé dans : culture,voyage — alheuresuisse @ 17 h 54 min

Avant les vendanges, entre Meyrin et Russin.

 

la rando des vignobles dans culture 066-300x225Les passionnés de nature et des beaux panoramas seront servis par le canton Genevois qui regorge de pistes et de chemins à travers sa magnifique campagne.

Nous descendons du tram 18, arrêt hôpital de la Tour, à Meyrin et notre excursion commence sous un ciel sans nuages et un soleil doux de fin d’été. Une météo parfaite pour la marche!

La ballade nous fait traverser les cépages renommés de la République Genevoise tel que le Gamay, le Pinot noir, le Chardonnay et le Garanoir et, a ce moment de l’année nous profitons d’une vigne encore bien verte et garnie de raisin presque à maturité. Il faudra absolument revenir pendant les mois d’automne qui colorera d’un camaïeu rouge le paysage.

Au fil des pas, nous visitons les petits villages charmants et paisibles de Bourdigny-Dessous, de Choully, de Peissy et de Russin dominants Genève qui est dans notre dos.

Plongés dans la splendide immensité des montagnes; d’un côté la chaine Alpine pointant ses neiges éternelles, le Mont Blanc à sa tête et de l’autre un massif Jura fier, élégant et français, l’émotion est au rendez-vous.

A Russin, nous sommes lessivés et apaisés. Il est temps de rentrer par le train direction Genève. On y est en 15 minutes!

 

A.

PS: Il faut savoir qu’en Suisse, une randonnée dite « familiale » est déjà kamikaze donc je conseille à ceux qui (comme moi) ne sont pas de grands marcheurs de privilégier les sentiers qui sont indiqués comme praticables en poussette (un petit logo).

 

1-300x225 dans voyage         2-300x225

 

 

ma vie carougeoise. 20 septembre 2013

Classé dans : gastronomie,histoire,vie quotidienne — alheuresuisse @ 13 h 24 min

Il est frais mon poisson!

 

Le samedi matin, le marché de Carouge, est the Place to be! Et oui, ce lieu incontournable de la ville, qui chante le sud, régale les sens et surtout donne la dalle.

Passage obligé des amoureux de la bonne bouffe, la place du marché (of course) déploie ses étales colorés et plein de saveurs.

Il n’est pas très grand, certes, mais bien garni de produits hyper frais et variés. L’ambiance y est très conviviale et des petites animations y sont parfois proposées. C’est comme cela qu’on a eu le privilège de déguster, pendant la semaine du goût, un délicieux risotto de céleri truffé préparé par les cuisiniers du restaurant l’Artichaut. Un délice.

Le tram 12 dépose au pied du marché les plus éloignés qui seront accueillis par son du carillon qui fait sont petit concert matinal.

Les lève-très-tôt peuvent s’y rendre dès 7h3O (et oui çà pique) et les lève-tard (chouette!) ne sont pas déçus car le marché les attend jusqu’à 14h!

Alors ramène ta fraise!

 

A.

ma vie carougeoise. dans gastronomie marche-de-carouge2   carouge-marche1-300x225 dans histoire

 

 

Food Manor! 16 septembre 2013

Classé dans : gastronomie — alheuresuisse @ 16 h 57 min

Là où le fait maison est roi.     Food Manor! dans gastronomie logo_manor_food

 

Je vous invite à découvrir le dernier étage du Manor, grand magasin à côté de la gare Cornavin ou se trouve un self service dément. Nous l’adorons les après-midi pour y déguster une pâtisserie et un jus de fruit frais maison sur la terrasse qui offre une vue incomparable sur le mont Salève et les Alpes (côté non fumeur tout au fond sur la gauche en sortant).

Le self propose une dégustation extrêmement fraiche et de saison, cuisinée sur place . Entre salades à composer avec un choix hallucinant de variétés de produits et les pizze personnalisées (à tester d’urgence), le Manor food régal petits et grands. Attablés, on y retrouve aussi bien des familles que des groupes de jeunes en passant par des séniors jouant aux cartes.

Pour un gouter en duo, il faut compter une petite vingtaine de francs, ce qui est raisonnable. Par contre au rez de chaussé du bâtiment se situe un supermarché haut de gamme. S’y rendre pour se faire plaisir car tout y est gourmand avec des petits stands traiteurs ou on craque vraiment. A ne pas louper, le coin des chocolats; comme propulsé dans Charlie et la Chocolaterie. A real dream!

Il ne faut pas repartir de ce lieu sans mettre dans son sac (ou celui de chéri…) le magasine Manor Food ou vous découvrirez de la gastronomie à gogo et une mine de recettes de saison.

A dévorer sans aucune culpabilités.

 http://www.manor.ch/fr/le+magazine+manor+food+/food-magazin-nr3-2013.html

 

manor_food dans gastronomie

 

 

sociéte de lecture 13 septembre 2013

Classé dans : culture,histoire — alheuresuisse @ 15 h 06 min

sociéte de lecture dans culture societe-de-lecture-224x300   La société de lecture est l’histoire d’une élite.

      La Société de Lecture puise dans ses racines bicentenaires son ambition de devenir un centre culturel et littéraire de référence dans la Genève d’aujourd’hui. (Guillaume Fatio, Président en 2006)

 

      Invitée par mon amie Jenny à une conférence à laquelle elle participait et se déroulant à la Sociète de Lecture, j’ai pu découvrir ce lieu emprunt de charme et d’élégance.

      Nichée dans la vieille ville, la société de lecture nait en 1818 sous l’impulsion d’un groupe de savants soucieux, dans un premier temps, de combler les carences de la bibliothèque publique. C’est pourquoi, aujourd’hui, la société de lecture possède un remarquable fond d’ouvrages anciens.

      Le bâtiment signé Jean-Michel Billon, architecte genevois commandité par la République de Genève, date de 1740. Avant de devenir cet important cadre culturel, ce fut un hôtel particulier offert au représentant du Roi de France missionné pour espionner et rendre des comptes sur la petite république Genevoise alors protestante et alliée au Corps Helvétique.

      La grand rue s’ouvrira sur une magnifique battisse à ne manquer sous aucun prétexte. De plus, la société de lecture propose une programme culturel pointu entre manifestations littéraires et ateliers d’écritures. Le jeune public est aussi comblé entre contes et ateliers d’échecs.

Le bémol, car il y en a un et pas des moindres, est le prix élevé des rencontres (40frs pour les non-membres et 15frs pour les membres). La bibliothèque remarquablement dotée de plus de 400 000 ouvrages est, quand à elle, mise à la disposition des membres de la société exclusivement. Pour être membre, il faut débourser pas moins de 370frs ce qui n’est pas donné à toutes les bourses.

La culture à porté du porte monnaie mais pas de main a encore des efforts à faire. Pour l’heure, on peu se rincer l’œil à défaut d’être à sec.

salon-de-lecture1 dans histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fondation de la Société de Lecture, c’était Genève s’affirmant et se reconstituant au sortir du pesant silence de l’Empire, comme une cité intelligente et lettrée. (Louis-Félix Bungener, Président en 1862)

 

 

miammmm!!!! 12 septembre 2013

Classé dans : gastronomie — alheuresuisse @ 18 h 38 min

Le Café de la Gare de l’Hôtel Le Montbrillant: une belle surprise

 

miammmm!!!! dans gastronomie montbrillant2 Le café de la Gare de l’hôtel Le Montbrillant a vraiment enchanté nos papilles d’autant qu’on ne s’y attendait pas avec mon amie Jenny.

On voulait simplement déjeuner avant le départ de mon amie. Ce café nous semblait la solutions la moins risquée. Le restaurant se trouvant en face de la douane française, petit passage obligé pour retrouver son cocorico natal, le café du Montbrillant s’est imposé à nous et il a bien fait.

Nous nous sommes concentré sur le plat du jour proposé par le serveur et aucune déception quand le risotto aux chanterelles et ses copeaux de parmesan est arrivé sous nos yeux. une très belle assiette qui lançait pleins de promesses réalisées à chaque bouchées.

Le dessert du jour, une tartelette excellente (fraise pour l’une et framboise pour l’autre) agrémentée de deux touches de chantilly sur l’ardoise.

Le service à été rapide, comme on le souhaitait, sans stress ni oppression.Un service impeccable ou on nous laisse déjeuner à notre rythme. On sent l’habitude du lieux à recevoir le voyageur pressé par l’horloge et le coup de sifflet.

 

Le tout dans un décor typique brasserie chic où le bois miel omniprésent accompagne en douceur le déjeuner bien que l’établissement soit sans cesse en ébullition.

Je recommande sans modération le charme de la tradition au pied des rails.

A.

nous y étions! la petite table à droite     montbrillant-brasserie-2 dans gastronomie

 

 

M comme MIGROS 9 septembre 2013

Classé dans : culture — alheuresuisse @ 12 h 53 min

Le Géant Orange expose sa collection privée au Rath.

 

M comme MIGROS dans culture migros-300x105

 

Migros est à la Suisse ce que Carrefour est à la France en plus énorme!

Migros c’est quand même la plus grande entreprise de distribution de Suisse. Elle s’invite au musée Rath pour y présenter quelques œuvres d’art contemporain provenant de sa collection; le Musée Migros qui se trouve à Zurich (le siège social aussi!).

M sélection au Rath amène le visiteur à découvrir une trentaine d’artistes provenant des principaux mouvements de la moitié du XXème siècle tels que l’Art Conceptuel et le Minimalisme.

Les œuvres proposées sont le reflets d’une époque récente, allant des années 1965 pour la plus ancienne jusqu’à 2011, et véhiculent, par des médiums aussi caractéristiques que la performance, la vidéo et l’installation, la force de l’art d’aujourd’hui.
Un programme alléchant pour l’amateur d’art contemporain. Il y retrouvera  Douglas Gordon, Sylvie Fleury (G’nèvoise!) ou encore Olaf Nicolai.

Mention spéciale: clin d’œil des cartels couleur orange Migros et la dernière œuvre de l’exposition qui donne le frisson.

http://mahgeneve.ch/concert-punk-rock-dans-linstallation-minus-de-christoph-buchel/

Le Rath à suivre de très près.

A.

 

 

Petite intro! 7 septembre 2013

Classé dans : vie quotidienne — alheuresuisse @ 19 h 39 min

petite vue du jet d'eau symbole de la ville de Genève

Switzerland me voilà!

 

Je vous propose de découvrir à travers ce blog, la Suisse, G’nève et son canton plus précisément.

Propulsée dans cette ville par amour, j’ai envie de partager mes visites, mes découvertes et mes coups de cœurs.

Alors, bonne balade!

 

A.

 

 
 

Danger51tv |
hidemyass review |
Gardening Ideas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | gagopobe01
| Gérard Labruyere
| Jeanmarcblog